Leap Motion délivre 10 000 contrôleurs à ses développeurs

janv. 15 2013

Le mois dernier, la startup "Leap Motion", à l'origine du contrôleur du même nom, a envoyé plus de 10 000 appareils à ses développeurs pour qu'ils commencent à développer leurs applications. Le "Leap Motion" est en effet un appareil qui a fait un buzz énorme sur la toile l'été dernier, mais dont les avancées ont été gardées secrètes jusqu'à présent.

Un saut technologique imprévisible

Tom Cruise dans Minority ReportPour bien saisir l'ampleur de la révolution que peut apporter le Leap Motion, il suffit de se tourner vers le film "Minority Report" où l'une des scène est restée culte : la manipulation  de données graphiques sur un écran géant par Tom Cruise qui n'utilise que ses mains et aucun autre appareil. Ses mouvements "dans l'air" sont répercutés sur l'écran devant lui. Pour faire simple, le leap motion, c'est une technologie qu'on ne pensait pas pouvoir exister avant plusieurs dizaines d'années, et qui est apparue sur internet via une vidéo l'été dernier.

A la suite de cette vidéo, les annonces ayant quasiment disparu, beaucoup de gens ont commencé à parler de supercherie. Néanmoins, dans l'ombre, les créateurs de cette jeunes startup, Michael Buckwald and David Holz, ont continué à améliorer leur appareil. Le 15 Décembre 2012 fut une date à retenir pour la société.

Le Leap Motion arrive chez les développeurs

Afin d'assurer un lancement avec assez d'applications compatibles, un pack de développement a été mis à disposition des codeurs indépendants dès le début du projet. Plus de 40 000 développeurs se sont inscrits pour recevoir un code d'accès à l'API de communication avec l'appareil. Pour postuler il fallait déposer un projet dans lequel le développeur décrivait une application concrète du Leap Motion qu'il voulait développer.

David Holtz

David Holtz à l'origine du Leap Motion

Parmi ces 40 000 développeurs, 10 000  se sont vu offrir un Leap Motion ce 15 Décembre. Une méthode intéressante pour motiver les codeurs et laisser entrevoir les possibilités de l'appareil. Chaque application sera en effet disponible sur une plateforme d'achat tel l'App Store. Les revenus étant partagés ensuite entre les développeurs et Leap Motion.

Des applications dans le monde du jeu, de la musique, de la médecine...

En compilant les candidatures et les différents projets associés, les grosses tendances pour les applications se dégagent déjà. Avant le lancement, il est donc possible, pour Buckwald et Holz de connaître à peu près le contenu du "Leap Store" .

On retrouve en première ligne le monde du jeu vidéo, sans doute grâce à l'influence de la Wii de Nintendo qui révolutionna le secteur avec ses jeux "interactifs". Toutefois, d'autres idées inattendues ont émergé, comme l'utilisation du leap motion pour traduire la langue des signes, pour piloter un avion ou une voiture, manipuler les photos et vidéo (comme dans Minority Report) ou bien aider les gens à mobilité réduite à se déplacer., ou affronter le handicap.

Block 54 un jeu interactif ou AirHarp, utilisent le Leap Motion

Certains produits sont déjà assez avancés et prêts à être lancés en même temps que le Leap Motion. Parmi eux, un jeu de démonstration, Block 54, développé pour Leap. Celui-ci reprend un concept vieux comme le monde où il faut retirer les blocs de bois d'un tour, sans la faire tomber (comme Jenga à l'époque). Un principe de jeu simple, pas forcément addictif, mais qui montre les capacités de l'appareil.

Autre application assez sympathique, AirHarp, qui simule une harpe virtuelle et permet de jouer de la musique avec son Leap Motion. Un petit bijou pour les amateurs de home studio qui pourront utiliser le Leap avec beaucoup d'autres instruments virtuels très bientôt.

Sortie prévue pour début 2013

Le nombre important de kits offerts est un signe évident que la sortie est imminente et que le nouveau contrôleur siègera sans doute rapidement chez de nombreux utilisateurs.  Après avoir contacté la société, il semblerait que la sortie soit prévue pour le début de cette année. Il est d'ailleurs d'ores et déjà possible de pré-commander l'appareil.

Un système tel le Leap Motion bouscule beaucoup de choses dans notre appréhension des interfaces homme-machine. Son adoption dépendra de nombreux paramètres, mais la société possède de nombreux atouts et de gros partenaires. Un accord avec Asus vient d'être signé, qui prévoit que le Leap Motion sera inclus dans les futurs PCs portables de la marque.

Cependant le leap ne remplacera pas selon moi la souris et le clavier : l'utilisation "à main levée" doit être extrêmement fatigante à la longue. Pensez-vous que le système soit créateur d'une petite révolution ou pensez-vous plutôt qu'il passe inaperçu et fasse un flop? Laissez votre avis et demandez à vos amis ...

Commentaires

Je pense que l'utilisation prolongee sera difficile. Par contre, pour des jeux videos, je pense que ca peut etre genial comme processus d'immersion.

Ajouter un commentaire